En savoir plus…

Biographie

Fils d’une famille de cultivateurs normands du nord de la Manche, Joël Pouthas est né à Caen le 25 novembre 1947. De 1972 à fin 2012, il a été ingénieur à l’IN2P3 (Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules) du CNRS. L’essentiel de ses travaux a porté sur la construction de dispositifs expérimentaux pour la recherche fondamentale dans différents domaines de physique nucléaire, des particules et astroparticules. Ils ont été réalisés dans le cadre de collaborations internationales travaillant sur des accélérateurs en France, Allemagne, Etats Unis et au CERN à Genève. Il a également contribué au développement d’un vaste ensemble de détecteurs de rayonnement cosmique dans la Pampa en Argentine. De 1983 à 1994, il a résidé à Caen où parallèlement à ses activités de recherche, il était responsable des manifestations de culture scientifique et technique associées au GANIL comme la création d’expositions à Caen, Paris et Nice ou l’organisation de visites découvertes du laboratoire dans des relations fortes avec les Lycées de Basse Normandie. De 1986 à 1994, il a enseigné l’histoire de la physique en DEUG de philosophie à l’Université de Caen. Depuis janvier 2013, il poursuit ses activités en histoire des sciences au Laboratoire de Physique Corpusculaire de l’ENSICAEN.

Formations et diplômes :

  • Etudes secondaires et classes préparatoires au Lycée Malherbe de Caen
  • Electronique : ingénieur de l’ENSEM de Nancy (1971)
  • Physique nucléaire : doctorat de 3ème cycle (1974), Université Paris Sud Orsay
  • Philosophie des sciences : doctorat de 3ème cycle (1983), Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

La physique est généralement présentée dans l’enseignement comme une construction rationnelle qu’il faut maîtriser pour résoudre des problèmes illustrant des phénomènes isolés du monde matériel. Des dates de « découvertes », des noms de « savants illustres » sont parfois évoqués mais généralement sans référence au contexte spécifique d’une époque et sans aborder les difficultés de création et d’expérimentation.  L’objectif du cours n’est pas celui d’un enseignement de la physique ni de sa vulgarisation mais des tentatives de restitution de moments particuliers d’apparition de notions fondamentales en science et technique du monde occidental. La machine à vapeur, moteur de la révolution industrielle, précède l’énoncé des deux principes de la thermodynamique. La classification de Mendeleev est restée longtemps celle de propriétés physiques et chimiques d’éléments sans nécessairement admettre l’existence d’atomes. La radioactivité est d’abord une science expérimentale en elle-même avant de s’intégrer dans une physique nucléaire où la découverte de la fission conduira rapidement à la bombe atomique dans un monde en guerre.