Biographie

Docteur en philosophie (Nietzsche et l’art), après avoir suivi des études de piano et de musicologie, Jean-Yves Clément est éditeur au cherche midi depuis 1989 ; il y créé la collection amor fati et publie, entre autre, des inédits d’Alain-Fournier, Nietzsche (Ecrits de jeunesse et Correspondance avec Cosima Wagner), Jules Renard, etc.

Il est nommé directeur artistique des Fêtes Romantiques de Nohant en 1995, situées dans la demeure de George Sand, puis des Rencontres Internationales Frédéric Chopin, fondées en 1997 au même endroit (deux festivals réunis en 2010 sous l’appellation Festival de Nohant). Dans ce cadre, il crée en 1997 le Prix Pelléas qui récompense « l’ouvrage aux plus belles qualités littéraires consacré à la musique »

En 2000, J.-Y. Clément crée les Romantiques d’Ars, manifestation pluridisciplinaire qui se déroule au Château d’Ars, proche de Nohant, jusqu’en 2002.

En 2002, il fonde les Lisztomanias de Châteauroux, Rencontres Internationales Franz Liszt. Il en est le directeur artistique, ainsi que celui de Lisztomanias International, structure créée en 2012, cherchant à propager l’esprit de Liszt dans le monde entier (un voyage franco-hongrois en Inde aura lieu en décembre 2013).

J.-Y. Clément est directeur artistique du festival Chartres en plein chant (2004 et 2005), et conseiller littéraire des Futurs de l’écrit de l’Abbaye de Noirlac (2007).

Conférencier, présentateur de concerts, créateur de spectacles littéraires et musicaux, récitant, animateur sur une antenne de Radio France de 1996 à 2008, professeur à l’Université Populaire de Michel Onfray (Caen) – et créateur dans ce cadre de « causeries-rencontres » sur la musique avec le violoncelliste Henri Demarquette -, J.-Y. Clément est en outre directeur littéraire des Journées Nationales du Livre et du Vin qui se déroulent chaque année à Saumur depuis 1996 et qui décernent plusieurs prix littéraires distinguant des ouvrages « louant les charmes de l’hédonisme à le française ».

Il est le récitant de ses propres textes sur la musique (Variations Chopin, Nuits de l’âme, textes sur Les Sept dernières paroles du Christ de Haydn, et Via Crucis de Liszt).

J.-Y. Clément vient de créer, en compagnie de l’éditeur Christophe Rémond, sa propre maison d’édition, généraliste et indépendante, Le Passeur éditeur.

J.-Y. Clément a reçu le Prix « Doha Capitale Culturelle arabe » en novembre 2010 pour « ses contributions au romantisme culturel français ».

En 2011, il a été nommé par le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand Commissaire Général de l’Année Liszt en France. A ce titre il a reçu de l’Etat Hongrois les deux plus hautes distinctions culturelles dans l’ordre présidentiel et gouvernemental.

Il a reçu également le Prix « Liszt » du Festival de Grottammare (Italie) pour son ouvrage sur le compositeur hongrois et son action durant l’Année Liszt (août 2012). En janvier 2012, J.-Y. Clément a été fait, par le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Publications :

J.-Y. Clément est l’auteur de deux recueils d’aphorismes, Propos-Exutoires (1990) et De l’aube à midi (1999, Editions du Cherche Midi).

Son recueil Variations Chopin, Quarante-huit Préludes, a paru en 2005 (Lancosme éditeur), suivi en 2008 de 111 Notes d’amour (Cherche Midi).

Sont parus en 2010 un essai biographique, Les deux âmes de Frédéric Chopin (Ed. Presses de la Renaissance), et Nuits de l’âme, recueil de poèmes d’après les 21 Nocturnes de Frédéric Chopin (Cherche Midi).

Un essai biographique sur Liszt, Franz Liszt ou La dispersion magnifique est paru en 2011 (Ed. Actes Sud). Il est paru en hongrois en décembre 2012.

En octobre 2012 est paru le poème Le Chant de toi (cherche midi), et en avril 2013 un livre d’entretiens sur la musique avec le philosophe Michel Onfray, La raison des sortilèges (Ed. Autrement).

En septembre 2013 paraîtra un triptyque d’aphorismes, De l’aube à midi, puis un ouvrage avec le peintre Jean-Marc Brunet, Suite Lyrique (Le Passeur Editeur), qui avait déjà mis en dessins les Variations Chopin (2010).

Certains des aphorismes de J.-Y. Clément ont été mis en musique par le compositeur Pierre Thilloy dans Mysterium Conjunctionis pour sept instruments et mezzo-soprano (2005).

Le Chant de toi, toujours adapté par Pierre Thilloy, sera créé en mars 2014.