Archives | A. Destais

Année 2015-2016

Avec la collaboration de la comédienne Joanne Genini.

La bibliographie : Cliquez ici

  1. 23/01/16 : L’amour, la grande affaire de la vie d’une femme ? : histoire d’un sentiment, de sa mythologie et de sa puissance créatrice.
  2. 26/03/16 : La liberté selon Mademoiselle CHANEL.
  3. 30/04/16 : Des féministes amoureuses au service de l’émancipation des femmes : de Simone de Beauvoir à Françoise Giroud.
  4. 04/06/16 : Luxia Etchebarria, ne plus souffrir par amour.

Thème :

« Vers un féminisme amoureux » 

Dans La Vagabonde, le personnage colettien de Renée Nérée choisit d’assumer sa solitude plutôt que de prendre le risque de ne plus s’appartenir auprès d’un gentil fiancé. Plus tard, Simone de Beauvoir imagine le jour où l’amour deviendra pour la femme comme pour l’homme une source de vie et non un mortel danger. Le combat féministe a su montrer que l’amour n’était pas la seule affaire de la vie d’une femme et que les femmes aspiraient à exercer un empire en-dehors du coeur de l’être aimé. Et pourtant, aujourd’hui, l’amour est encore un mortel danger pour celles qui demeurent ou retournent auprès d’un compagnon violent, pour celles qui, manipulées, vont rejoindre un jeune djihadiste « rencontré » sur les réseaux sociaux, pour celles qui se soumettent aux désirs libertins de l’autre sans véritablement les partager. Même chez les femmes les plus aguerries intellectuellement, les plus ancrées socialement, les plus outillées contre la dépendance affective, la vie sentimentale peut se transformer en désespoir.

Face à la pornographie ambiante qui désenchante les coeurs et mécanise les corps, face au zapping sentimental et aux nouveaux drames romantiques mâtinées de sexe SM, face aux sexisme qui fait violence à nos cordes sensibles, il est temps de penser un possible féminisme amoureux en s’appuyant sur la vie et l’oeuvre de quelques personnalités féminines d’exception.

Année 2013-2014

  1. 24 janvier 2014 : Olympe de Gouges : pour la cause des femmes
  2. 28 février 2014 : Au théâtre avec George Sand et Colette
  3. 28 mars 2014 : Nelly Roussel : le geste d’Eve
  4. 16 mai 2014 : Les monologues du vagin d’Eve Ensler

Année 2011-2012

« Figures mythologiques du pouvoir au féminin »

  • 04/03/12 : Le pouvoir de la guerre : Penthésilée, la « guerillière » féministe des temps anciens. Lecture théâtralisée : Les Guérillères, Monique Wittig
  • 29/04/12 : La puissance physique : Atalante, l’athlète femme des Argonautes. Lecture théâtralisée : textes non choisis à ce jour.
  • 20/05/12 :  : Le pouvoir de la connaissance : Circé, la séduction de la sorcière.
  • 17/06/12 : Table ronde : Figures mythologiques au féminin, quel message pour les femmes d’aujourd’hui ? Avec des invitées, une mise en scène autour d’un texte et un débat :
  • Christophe Regina, Docteur en histoire moderne à l’Université de Provence (Aix-Marseille I), Auteur de « La Violence des femmes : un tabou social » – http://telemme.mmsh.univ-aix.fr/membres/Christophe_Regina

>> Au Théâtre du Rond-point à Paris, le 21 juin 2012 : « L’état amoureux éloge du trouble »

Année 2010-2011