Biographie

Philosophe et islamologue, Razika Adnani a commencé sa carrière en tant que professeur de philosophie. Pour les élèves des lycées, elle rédige, en 2001 et  2003  les « Précis de philosophie » (El Kafi fi el Falsafa,) deux manuels parascolaires sur l’art de disserter en philosophie suivis chacun d’un dictionnaire de philosophie.

En 2005, elle quitte l’enseignement et se consacre à la réflexion et à la recherche.

Elle écrit en langue arabe « le blocage de la raison dans la pensée musulmane est-il bénéfique ou maléfique à l’islam ? » paru en 2011chez Afrique Orient (Maroc).

Dans son dernier ouvrage « La nécessaire réconciliation », paru en 2013 chez Dalimen (Algérie), elle s’intéresse à la question de la violence et forge le concept de « la moralisation de la violence ». Un travail dans lequel, elle prend l’Algérie comme support de réflexion.

En 2014, elle crée les « Journées internationales de philosophie d’Alger » dont l’objectif est de donner à la philosophie sa place dans la société algérienne.